La contraction de « quoi » et « est-ce » visait à introduire directement une question. La phrase se termine toujours par un point d’interrogation. Qu’est-ce Qu’est-ce qui ? Qu’est-ce que c’est : au début de la phrase, pour poser une question. Qu’est-ce que ...